• Je suis un Harfang des Neiges

     

    On penserait mon vol lourd, car je suis un rapace d’une certaine ampleur mais il n’en est rien.

    Il est léger comme un silence grâce à mes plumes dotées de soies très douces ; on ne m’entend pas arriver…

    ce qui me sert quand je chasse.

    Le blanc immaculé de mon plumage me permet de passer inaperçu et ainsi

    de surprendre. Je suis un nocturne. Je dois vous dire que je réside dans le grand nord et comme les nuits polaires sont très longues, il m’arrive de chasser le jour afin de nourrir ma famille.

    Je ne manque pas de courage et s’il faut m’éloigner de ma région pour

    cause de proies peu nombreuses, je n’hésite pas à le faire.

     D’ailleurs en d’autres temps, mes lointains ancêtres avaient

    adopté la France, quand il y faisait beaucoup  plus froid.

    Ma femelle est moins blanche. En effet, elle a des rayures foncées

     sur ces plumes, et comme moi, elle n’a peur de rien. A l’instar de tous

    les oiseaux devenus adultes, je ne pense qu’à une chose :

     me reproduire ! Avec madame, instinctivement, nous modulons

    le nombre de nos petits en fonction des proies plus ou moins abondantes.

     

    Ma vie n’est ni gaie ni triste… les oiseaux n’ont pas d’état d’âme.

    *******************

    Le Harfang des Neiges est classifié "strigiformes" parmi lesquels on trouve nos chouettes, hiboux,  etc.

    atelier chez Ghislaine en utilisant des contraires

     

    une fratrie Harfangs

    **************************************

    atelier chez Ghyslaine

     


    8 commentaires
  • chez Nastia .. la glisse

     

    Merci Nastia ...glaglagla !!! il fait froid !!!! 

    chez Nastia .. la glisse


    4 commentaires
  •  Mes petits oiseaux !

    En ce début d’année, l’hiver a lancé une offensive de froid, très désagréable pour nos petits oiseaux des jardins. Dès potron-minet, roitelets, moineaux friquets et leurs copains, dans un discret ballet, viennent picorer les boulets de graisse et les graines que nous réapprovisionnons aussi souvent que nécessaire. Dans les champs, quelques guérets leur permettent encore de s’abriter du froid. Le pigeon biset se cache dans les bois. Les pauvrets me font de la peine. Ils ont gonflé un tantinet leurs plumes, ce qui leur permet d’accumuler un peu d’air, d’avoir moins froid.

    atelier du 1er janvier chez Ghislaine

     

    Nous, humains, pensons qu’ils sont bien rondelets, mais il n’en est rien… leur poids est toujours le même…

    Cette quête incessante de nourriture, ne les empêche pas de marquer un arrêt avant de se resservir. Prudents, nos doucets se posent sur le parapet afin d’observer avant de revenir picorer. 

    Méfiez-vous du tiercelet en quête, lui aussi, de nourriture !. Attention aussi au minet qui guette vos allées et venues ! 

    atelier du 1er janvier chez Ghislaine

     

    Nous, les humains pensons que ces mignonnets mangent à longueur de journée. Tous les oiselets du jardin, les passereaux, n’ont pas les moyens de mettre un gramme de graisse en réserve. Ils sont programmés pour avoir un poids de vol ; un gramme de graisse en plus, et ce serait pour eux, moins d’agilité pour s’envoler au moindre danger. C’est donc une question de survie. La nourriture mangée au cours de la journée ne leur permet donc que de passer une journée de 24h. pas plus !!! S'il ne trouve pas de nourriture, ou pas assez, alors ils ne passeront pas la nuit !

    atelier du 1er janvier chez Ghislaine

     

    En attendant, tels des farfadets, allant d’un potelet à l’autre, j’aime les regarder vivre, même si je pense aussi aux sansonnets, aux martinets, qui, eux sont allés rejoindre les perroquets sous des cieux plus cléments.

    atelier du 1er janvier chez Ghislaine


    11 commentaires
  • Merci Nastia


    5 commentaires
  • Au crépuscule de cette année

    Bien couverte, de manteau ou anorak

    Chapeau également,

    D'un pas décidé, je partis

    Entreprenant un voyage fatigant

    Fastidieux, même !

    Grisée de froid et d'envie

    Haletant sous les assauts du vent, 

    Isolée de tout !

    J'étais toute la semaine

    Kit de survie en prime

    Loin de tout, presque seule au

    Monde !

    No man's land assuré !

    Opéra de vagues endiablées

    Paradis du migrateur

    Quel bonheur !

    Rare en ces temps troublés

    Silence !!!!

    Tu trouvas, certes

    Un pas de plus vers la sérénité

    Voguant entre deux brouillards

    Wagnériennes vagues océanes

    Xavier n'étant pas là,

    Y a t-il plus heureuse ?

    Zen me laissa cette aventure !

     

    Atelier chez Ghislaine ... Alphabet

    Atelier chez Ghislaine ... Alphabet

     

     

     


    8 commentaires
  • Joyeux Noël à tous

     

    Je profite du magnifique cluster de notre amie Ella pour vous présenter tous mes voeux de 

    Noël... profitez bien de ceux que vous aimez !!! 

    Joyeux Noël à tous


    3 commentaires
  • absence !

     

    Absente toute la semaine prochaine, je tiens à remercier tous ceux qui viennent ici.. avec vos mots gentils, qui parfois me font sourire !

    J'ai grand plaisir à vous lire.

    quelques jours de vacances.. fermer la porte de la maison sur le quotidien parfois fastidieux, me feront le plus grand bien, surtout que je vais respirer l'air marin et vivifiant... je me réjouis d'avance !

    absence !

    absence !

     

     

     

     


    7 commentaires
  • chez Nastia ... on prépare Noël aussi on fait de la déco ... pour commencer !

     

    merci à Ella pour ce beau cluster

    merci aux autres tubeurs

     


    1 commentaire
  •  chez Ghislaine atelier Magritte

     

    Magritte ou l'art d'influencer la publicité !

    Ce qui pourrait donner la publicité érigée en art !

    Mais revenons à notre oeuvre dont je n'ai pas trouvé le nom. Ces deux femmes, l'une assise, l'autre debout derrière,

    m'évoquent les photos, en particulier celles de mariés des années 20 ou 30. L'homme assis sur un banc et derrière lui, un peu en retrait, la femme dans sa belle tenue !

    Ces photos m'ont toujours gêné, ennuyé !

    Cette position en retrait de la femme et pourquoi pas devant, ou à côté ? 

    Mais n'oublions pas que le droit de vote des femmes ne date que de 1944...  et celui de disposer de son corps est bien plus récent encore !!

    Là, nous avons la même scène, avec un bras qui s'avance comme une main qui voudrait se poser sur l'épaule, et de plus, il leur manque un attribut et non des moindres, le haut de leur personne... ce qui peut signifier, une femme ne pense pas, n'a pas à voir, ni à sentir, ni à écouter... Elle a un beau corps, aux formes parfaites mais elle n'a que cela !!!! triste non ?

    J'ose espérer que le peintre n'a pas eu ces pensées là. Dans nombre de ces oeuvres, il avait l'habitude de ne pas montrer le haut extrême des personnes !

    Ce qui avait bien une signification ! mais laquelle ?

     chez Ghislaine atelier Magritte

     chez Ghislaine atelier Magritte

     

     


    5 commentaires
  • chez Nastia on soigne les gourmandes et les gourmands !

     

    merci Ella pour ce beau cluster

    et merci aux tubeurs 

    chez Nastia on soigne les gourmandes et les gourmands !

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique