• écritures n° 69 chez Ghislaine - texte libre

    L'orage

    L'orage sévissait depuis des heures sur la ville. Dans leurs 3 pièces sous les toits de Paris, Lucas était seul avec sa maman qui dormait dans la chambre voisine. Lui ne dormait pas.. Son angoisse montait au fur et à mesure des coups de tonnerre de plus en plus rapprochés et violents. Il pensait bien rejoindre sa maman, mais à son âge, il risquait de se faire rabrouer.

    A pas feutré, armé de son doudou qui ne le quittait jamais la nuit, il décida d'aller boire un verre de jus de fruit dans la cuisine. Pas besoin de lumière, les volets restés ouverts laissaient entrer l'éclat intense des éclairs !

    Arrivé à la cuisine, il se désaltéra et se retourna, surpris. Il n'était pas seul dans la cuisine et dans sa frayeur, l'enfant lâcha la bouteille qui vint se briser sur le carrelage, l'éclaboussant ainsi que les meubles alentours.

    Tétanisé, Lucas sentait la fraîcheur collante du jus de fruit sur son pyjama. Entre deux éclairs, l'homme prenait des allures de fantôme. L'enfant ne quittait pas des yeux cette silhouette inquiétante.

    Lucas n'osait même plus respirer. Que faire ? L'adrénaline le faisait réfléchir à grande vitesse et il essayait de trouver une solution de repli.

    Réfléchir !!!!!! vite dit ! Alors que chaque coup de tonnerre le paralysait un peu plus et mettait son cerveau en ébullition. Il ferma les yeux.

    Les images défilaient vivement dans sa tête : sa maman tout près, son papa qui ne rentrait pas du travail, sa chambre, ce refuge qu'il aurait tant aimé ne jamais avoir quitté...

    Il pensait aussi à tous ces éclats de verre, à terre, alors qu'il était pieds nus.

    Soudain, il eut l'idée de tendre la main sur la gauche afin d'appuyer sur l'interrupteur, et la cuisine aux murs bleus, fut soudain inondée de lumière.

    Dans le coin, se tenait son papa qu'il n'avait pas entendu rentrer. Pas étonnant vu le fracas.

    Lucas, les yeux pleins de larmes, le regardait, incapable de prononcer une parole !

      

    « You !!!! atelier d'écriture de Ghislaine n°70 »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Juillet à 09:29

    Hé oui .... Ces peurs d'enfants innocent sont graves pour eux...........

    Pauvre Lucas .. Mais je pense aussi au Papa qui a dû bien avoir peur aussi

    de voir le petit comme ça..........

    Merci Lady pour cette improvisation très réussie.

    Bisous

    Aujourd'hui, on se réunit chez ma fille pour fêter les 14 ans de son dernier.

    Jean-Philippe ne sera pas là mais on va se voir en vidéo !!

    Bisous

    2
    Vendredi 20 Juillet à 03:34
    colettedc

    Pauvre petit homme ! 

    Pas toujours facile à vivre ces orages et, encore moins lorsqu'on est jeune !

    Bonne journée Lady !

    Gros bisous♥

    3
    Vendredi 20 Juillet à 13:18

    Comme Lucas Lay j'avais peur de l'orage et ça se comprend quand on est un enfant.

    Magnifique mon amie

    bon week-end

    bisous

    4
    Vendredi 20 Juillet à 15:35
    Renée

    Quel frayeur pour ce bout de chou......te fais de gros bisous espère que tu va bien moi je retourne a mon déménagement qui va arriver bientôt puis on garderas le petit des deux petits fils donc pas de retour blog avant le 17 août! Zut ça me manque quand même

    5
    Vendredi 20 Juillet à 15:35
    Renée

    T'vais mis un com mais sais pas si passé! Bisous

    6
    Samedi 21 Juillet à 20:51

    Merci Lady pour ta visite...j'ai passé une bonne journée...j'ai eu mes petits enfants...je vais mettre des photos la semaine prochaine.

    bonne soirée

    bisous

    7
    Dimanche 22 Juillet à 10:57

    La peur de l'orage ne m'a pas quittée depuis que je me suis retrouvée en plein mont Lozère dessous en bivouaquant lors d'une randonnée à cheval . 

    Un te beau texte Lady pour cet atelier de Ghislaine 

    bon dimanche 

    Bisous 

     

    8
    Lundi 23 Juillet à 13:17

    Merci Lady pour ta gentille visite... j'espère que tu vas bien.

    Bisous mon amie

    9
    Mardi 24 Juillet à 19:35

    Coucou Lady

    J'espère que tu supportes bien la chaleur, moi bizarrement cette année ça va...

    merci pour mes petits.

    bisous et belle soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :