• les Allergies ... j'ai voulu partager avec vous notre quotidien : avoir un enfant allergique

    Les allergies !!!

    Qui n'en a jamais eues ? Mais de quoi on parle en réalité ? j'entends des gens dire "je suis allergique "... Je ne sais pas s'ils savent de quoi on parle !

    En réalité les VRAIS allergiques ... n'ont une vie pas facile !!!! et je sais de quoi je parle.

    **********

    ça commence comment ? 

    On naît comme ça ! avec un "terrain" propice mais ... il y a l'environnement, la pollution, les produits chimiques...  

    "l'allergique" a les premières manifestations qui se produisent avec de l'eczéma alors qu'il est tout nourrisson ! on dit qu'il a une peau atopique... et on le crème de la tête aux pieds... la pharmacie a des crèmes satisfaisantes à cet égard. Les allergiques alimentaires ont souvent en plus des allergies pulmonaires... 

    Et puis un jour ... rencontre avec l'ALLERGENE !!!! que ce soit au détour d'une allée de supermarché, ou chez des amis, ou au restaurant, ou encore à la maison ! on ne sait pas... l'enfant se met à rougir, à se couvrir de boutons, ça le brûle, ça le pique .... il se tient la gorge !!!! et on se pose 1 000 questions... Pourquoi ? que se passe-t-il ? 

     **********

    Il faut savoir que les crises sont de plus en plus violentes au fur et à mesure des rencontres avec l'allergène, mais que l'on ne peut pas prévoir quel sera le degré de violence par avance.

    Mais que cela peut aller jusqu'à l'oedème de Quincke  avec choc anaphylactique  (gonflement rapide de la peau et des muqueuses.. arrêt circulatoire et respiratoire)..

    c'est l'urgence ABSOLUE ! 

    l'injection d'adrénaline est urgente !

     

     oedème de Quincke : http://www.ameli-sante.fr/oedeme-de-quincke/oedeme-de-quincke-definition-symptomes-et-causes.html

    choc anaphylactique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Choc_anaphylactique

     **********

    Chez nous

    chez nous, le petit a eu des réactions, que je qualifierai, d'étranges. Par exemple, un jour que nous avions des amis à l'apéritif, il a refusé de rentrer dans le salon... il partait en courant dans sa chambre. Il avait 3 ans à peu près... Nous n'avons pas compris ce qui se passait. Ses yeux lui piquaient... Il se frottait les yeux... ça le grattait.. Il disait "ça sent mauvais"...              sur la table des biscuits de la marque Curly.

    Nous étions fort troublés et en même temps, il n'avait pas l'air trop mal. 

    Et puis à 7 ans, le voisin de retour d'Espagne lui rapporte du touron.. (il lui rapportait toujours quelque chose). des cacahuètes, des pistaches et autres fruits à coque entourés de nougat. Il n'a rien dit à l'odeur. Il a à peine goutté... mais la réaction a été immédiate... la respiration rauque, les yeux qui gonflent et rougissent, des boutons pleins le visage... Il a tout vomi... et c'est passé. Bien sûr, ces réactions violentes ont nécessité la visite le plus rapide possible avec un médecin qui l'a orienté vers un allergologue. 

    **********

    Le début du cauchemar qui va durer toute sa vie 

    l'Allergologue lui fait des tests cutanés avec les allergènes qui lui paraissaient suspects, suite au récit de la crise... La cacahuète se révèle immédiatement le grand coupable, avec d'autres fruits à coque qui donnent une réaction moins violente. Certains légumes lui donnent également une réaction immédiate ... telles les lentilles.

     **********

    CHAQUE SECONDE COMPTE !!!!!!!!

    Lorsque l'enfant a des démangeaisons dans la gorge, des rougeurs et des plaques sur le visage et le haut du corps, il ne faut pas perdre une seconde et lui donner ses anti-isthaminiques et ses anti-inflammatoires aussi vite que possible. Si on a du mal à évaluer la situation et s'il a du mal à respirer, il vaut encore mieux ne pas prendre de risques (appeler le 15 si nécessaire). LUI INJECTER L'ADRENALINE ! MAIS BIEN PRENDRE CONSCIENCE QUE CHAQUE SECONDE COMPTE !

     

     **********

    Se met alors en place un protocole d'explications

    accompagné de médicaments pour l'école, la maison ou autres.

    Un plan d'action qui incite à donner des explications verbales avec démonstrations. Dans la trousse d'urgence, il y a des anti-isthaminiques, des anti-inflammatoires et une injection d'adrénaline. 

    les deux premiers sont à donner à l'enfant (mesurer selon son poids) lorsque la crise n'est pas trop grave, la piqûre est à faire dès qu'on a un gros doute et que l'on a conscience des difficultés respiratoires de la personne. Il faut savoir qu'une piqûre d'adrénaline ne lui fera pas de mal et qu'il vaut mieux encore faire l'injection quand on n'est pas sûr de la gravité. Toute injection d'adrénaline est suivi d'un appel immédiat au  15 (mais surveiller l'enfant d'abord quand même...) car il faut absolument avoir au bout du fil un médecin urgentiste, qui vous indiquera la marche à suivre, appellera les pompiers ou enverra une ambulance etc..  !!!! 

     **********

    l'enfant doit toujours être vu par un médecin suite à une piqûre d'adrénaline !!!

     **********

    Comment le ressent-il ?

    Réaction immédiate

     

    par l'odorat : nous avons mieux compris pourquoi il ne voulait pas entrer dans une pièce où il y avait des biscuits apéritifs à base de cacahuètes

    par le toucher : il ne peut pas toucher un endroit où ont été déposées des cacahuètes, ni boire dans le verre de quelqu'un qui a mangé de la cacahuète, ni manger un aliment qui a touché la cacahuète, ni même être embrassé par quelqu'un qui vient de manger des cacahuètes. 

    par ingestion : bien sûr, donc tout faire soi même et être absolument sûr de ses produits ou prendre sa loupe pour lire tous les ingrédients au dos du paquet qui vous parait douteux ou pas. TOUT SURVEILLER.

     La réaction sera, dans tous les cas, immédiate !!!!

    **********

    les familles ou les amis ... 

    et le corps enseignant 

    c'est encore un moment bien difficile que d'expliquer aux familles ou amis.. Ils ne veulent pas comprendre... On a tout entendu : 

    "mais ça ne risque rien"... "pas même un tout petit peu"... bah ce sera guéri en 6 mois".. j'en passe et des meilleurs !!!!! car je ne veux pas retenir tout ça.

     

    Et le corps enseignant ? pas de formation pour eux, alors qu'ils sont et seront confrontés à des enfants allergiques de plus en plus souvent, de jeunes enfants qui plus est, qui ont encore du mal à appréhender leur maladie. Le gouvernement prendra conscience de cela sans doute un jour mais pour le moment, contrairement au gouvernement Canadien qui a pris les choses en mains, le nôtre ne veut ni voir ni entendre... Après cela, on fera des marches blanches en disant "Plus jamais cela" ....

     **********

     Trucs et astuces

     

    Comme il n'existe pas de traitement, lire les étiquettes de tous les produits industriels (les allergènes doivent être indiqués en GRAS, et ne pas hésiter à poser des questions essentielles aux commerçants de bouche. une pistache est susceptible de se cacher aussi bien dans les charcuteries, que dans les gateaux. Les commerçants ont l'obligation de donner la liste des allergènes qu'ils utilisent. S'ils ne veulent pas, perso, je m'en vais. 

    Pour vous familiariser avec les injections d'adrénaline (quelque soit le laboratoire), appelez le laboratoire et demandez le matériel de démonstration ... qui vous permettra de vous entraîner et surtout que l'enfant sache le manipuler. Sinon demandez à votre pharmacien qui peut s'occuper pour vous de commander le matériel de démonstration auprès du laboratoire.

    Ceci n'est pas une astuce mais une info : en 2017 les médecins allergologues sont enfin reconnus .. Avant, ils ne l'étaient pas ce qui fait que les consultations étaient remboursées comme chez le généraliste !!!!!!!!!!! 

    Des progrès

    Dans la communauté scientifique, on en sait un peu plus sur les allergies... on sait par exemple que le nombre d'allergiques double tous les 10 ans. A terme, si on ne fait rien ... contre la pollution, contre les pesticides, contre tout cela qui est contre-nature en fait, toute la population sera allergique !!!! 

     

     

     

     

     

     

     

     

    « chez Ginette ABC PSP... eau calmechez notre Nastia retrouvé ... ah l'amour ! »

  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Février à 19:55

    J'ai voulu partager notre quotidien avec vous qui venez me lire ou peut être vous familiariser aux allergies. Aujourd'hui, les enfants confrontés à cette maladie sont de plus en plus nombreux.  Il n'existe pas de traitement pour cette maladie.

    2
    Samedi 11 Février à 20:09

    Non rien en effet, et ma Lady, je sais de quoi tu parles........Je le vis au quotidien

    et malgré le Cétirizine, pour certaines allergies que j'ai,

    pour d'autre, rien à faire et les plaques arrivent... Et on ne sait pas la cause.

    Psoriasis, ou autre, recherche négatives pour les deux.......

    Alors dans ce cas, on te dit '' Vous etes une anxieuse """ Va savoir.

    Je suis allergique, aux kiwis, caoutchouc, marrons, châtaignes, latex, nickel et autres métaux..

    Des que je porte du nickel, je la sais au bout de 3 mn.......Le sachant depuis longtemps, je ne mange

    jamais ce qui contient tout cela.

     

    En tout cas, c'est bien plus grave les allergies quand cela concerne les enfants, surtout jeunes..

    Les pauvres ne vivent pas comme les autres et des les débuts de l'allergie, c'est surveillance absolue,

    comment avoir une vie tranquille d'enfant en ce cas ?? Et la peur de la famille qui ne vit pas paisiblement....

    C'est une souffrance de tous les jours et je vous comprends infiniment............

    Bisous à tous chez toi ..

     

    3
    Samedi 11 Février à 20:13

    merci ma Ghislaine. je mettrais des infos au fur et à mesure ! 

    4
    Samedi 11 Février à 20:41
    colettedc

    Oh  ! La ! La ! Quelle surveillance, surtout avec des jeunes enfants ...

    Pauvres de vous, je compatis à ce quotidien, pas facile, Lady ! 

    Douce soirée et fin de semaine tout entière !

    Gros bisous♥

      • Dimanche 12 Février à 04:40

        merci ma Colette... un jour après l'autre... telle est notre devise. en priant Dieu

    5
    LAURE41
    Vendredi 17 Février à 20:16

    Bonsoir Lady Bird

    Tout d'abord je vous remercie de votre visite sur mon blog ensuite je viens de lire votre résumé sur l'allergie car cela concerne mon petit fils qui a 10 ans mais dès sa naissance il a eu de l'égzéma ma fille le badigeonnait de crême ce pauvre bout de chou de la tête au pied  et par la suite elle a eu des problèmes déjà avec le lait ( il a du  prendre par la suite  du lait d'anesse ) et bien evidemment tous le fruits à coques sans exception et puis les oeufs alors comme vous le dites si bien il faut lire attentivement tout ce qui est marqué sur les boites ou paquets

    Moi je vous avoue que comme je l'ai que de temps en temps car ma fille vit à 380 kms j'appréhende mais mon petit chéri sait exactement ce qu'il faut manger ou pas et il est trés raisonnable ma fille le fait suivre par une allergologue et il y a du mieux car il peut à présent prendre du lait dans de la purée par exemple et il a droit à d'autres choses dont je ne me souviens plus mais surtout je retiens une chose " pas de fruits à coque " mais il le vit bien n'est pas angoissé pour cela car il est rassuré ma fille étant infirmière elle a tout de suite géré le problème car au début le pauvre petit a eu des problèmes avant de savoir ce qu'il fallait qu'il mange ou pas

    Mais je vous félicite car vous expliquez bien le problème et je souhaite à votre petit comme aux autres personnes qui sont atteintes de ce mal qu'il faut garder espoir car il peut y avoir des améliorations comme cela a été le cas pour mon petit ange

    Je vous souhaite à toutes et tous mes sincères amitiés

    Laure

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :